Meallet Geoffrey
22 Rue des Vernades, 63320  Chidrac
N°TVA :

Les techniques de taxidermie

La taxidermie ne s’improvise pas. Pour une naturalisation soignée et une reproduction parfaite de votre animal, un savoir-faire est mobilisé : connaissance des espèces, imagination, minutie, créativité… Grâce à ses compétences et techniques en taxidermie dans le Puy-de-Dôme, Geoffrey Meallet vous offre une prestation travaillée jusque dans les moindres détails. N’hésitez pas à contacter votre taxidermiste pour plus renseignements.

L'observation de l'animalL'observation de l'animal

Avant toute opération, des photos ainsi que des prises de mensurations sont effectuées sur l’animal (photo 1). Une parfaite naturalisation requiert l’expertise suivante pour un empailleur d’animaux : connaissance de l’animal, sensibilité artistique, patience et précision.

La préparation de la peauLa préparation de la peau

Dans le respect des techniques de taxidermie, vient ensuite le dépouillage de l’animal, une opération méticuleuse. La peau est préparée pour une conservation optimale : dédoublage des lèvres et des paupières, dégraissage…

La réalisation du mannequinLa réalisation du mannequin

Selon vos attentes, une maquette en plastiline (pâte à modeler naturelle) est réalisée pour déterminer l’expression que vous souhaitez donner à votre animal (photo 2). Un mannequin est sculpté en mousse polyuréthane sur la base des photos et mensurations (photo 3). Cette mousse est l’outil indispensable pour tout taxidermiste : très fiable et très résistante, elle se travaille facilement.

La réalisation du mannequinLe mannequin est une étape-clé car il doit respecter rigoureusement l'anatomie de l'animal pour une parfaite reproduction. C'est là que le taxidermiste mobilise ses compétences en sculpture. Une fois plongée dans différent bains de tannage, la peau est remontée, cousue et collée définitivement sur le mannequin (photo 4).

Les finitions de la naturalisation

Les finitions de la naturalisationPour un modèle plus vrai que nature, des yeux de qualité sont utilisés. Après une période de séchage, les finitions sont réalisées. Les narines, paupières et lèvres qui ont perdu leurs couleurs lors du tannage sont teintées à l'aérographe. Dernière étape : la fixation de l'animal sur son socle (photo 5).

Découvrez également la législation de la taxidermie ! Situé à Chidrac dans le Puy-de-Dôme (63), Geoffrey Meallet intervient à Issoire, Clermont-Ferrand, Riom, Lyon, Limoges, Bourges, Dijon…

Top