Meallet Geoffrey
22 Rue des Vernades, 63320  Chidrac
N°TVA :

La législation sur la taxidermie

La législation sur la taxidermiePour réaliser une naturalisation en toute légalité, adressez-vous à Geoffrey Meallet, professionnel expérimenté. Pour plus de renseignements sur la législation de la taxidermie dans le Puy-de-Dôme, n’hésitez pas à contacter votre taxidermiste au 04 73 96 22 52 , au 06 76 57 24 45 ou via notre formulaire en ligne.

Une législation pour la protection des espèces

La taxidermie ne s’exerce pas librement et dépend d’une législation claire. Cette activité doit respecter des règles essentielles. Jugez plutôt : 90 % des espèces sont protégées au niveau législatif, ce qui signifie que seulement 10 % des espèces peuvent faire l'objet d'une naturalisation en France.

En tant que professionnel de la naturalisation, Geoffrey Meallet a une parfaite connaissance des directives du secteur, et vous assure ainsi de respecter la législation en vigueur de la taxidermie. Situé à Chidrac dans le Puy-de-Dôme (63), il intervient à Issoire, Clermont-Ferrand, Riom, Lyon, Limoges, Bourges, Dijon…

La classification des espèces animales en taxidermie

En taxidermie, les espèces animales sont classées en trois catégories avec pour chacune des indications réglementaires :

  • Animaux sauvages - gibier : toutes les espèces peuvent dans l’ensemble être naturalisées. Remarque importante, tout animal soumis à un plan de chasse doit être accompagné de son bon de transport ou de son bracelet tant qu'il n'est pas naturalisé
  • Animaux sauvages - espèces protégées : naturalisation interdite. Seuls les organismes administratifs comme les musées peuvent obtenir une autorisation
  • Animaux domestiques : tous autorisés à la naturalisation

La naturalisation des espèces provenant de l’étranger

Si vous souhaitez naturaliser une espèce animale venant d’un pays étranger, il faut que celle-ci ait été chassée en toute légalité. Une attestation CITES du pays d'origine et un certificat de passage en douane doivent être fournis dans le but de lutter contre le trafic d’animaux naturalisés.

Au-delà des aspects légaux, ces contrôles protègent les espèces animales menacées d'extinction par le commerce international.

Faites appel à Geoffrey Meallet et découvrez en ligne plus de détail sur les techniques de taxidermie !

Top